OMP > Actualités > Agenda > L'ADN comme temoin du passé

L'ADN comme temoin du passé

Soirée le 14 mai 2019 de 20h00 à 22h00
Ludovic Orlando

Directeur de Recherche CNRS au Laboratoire AMIS ( Anthropologie Moléculaire et Imagerie de Synthèse ) CNRS UMR 5288

Faculté de Médecine de Purpan

Cette conférence sera donnée Salle du Sénéchal 17 rue Rémusat 31000 Toulouse 31000

En partenariat avec l'association Sciences Parlons-En

A peine une vingtaine d'années apres que le genome humain soit décrypté pour la première fois, son sequencage est devenu une routine de laboratoire et chaque jour, des centaines de personnes font séquencer leur ADN de par le monde. Qui pour retrouver des proches parents, qui dans l'espoir de retracer ses origines génétiques, qui enfin à la recherche d'un diagnostic médical personalisé. Ce que l'on réalise peut-etre moins, c'est que presque chaque jour aussi, les génomes d'hommes et de femmes du passé sont eux-aussi séquencés. Parfois ceux de personnages célèbres de l'Histoire, mais le plus souvent ceux d'illustres anonymes. La connaissance de leur génome nous permet pourtant de mettre un visage sur un registre archéologique par ailleurs essentiellement osseux, mais elle nous livre surtout une somme de connaissances précieuses sur les sociétés du passé. Leur origine, leur mode de reproduction, leurs relations de parenté, leur état de santé et meme plus. Bref, ces dernières années, l'ADN, et sa capacité a voyager dans le temps, est venu compléter la panoplie de l'archéologue pour l'aider à dresser un portrait robot des peuples anciens avec une précision encore inégalée. Et ainsi de nous révéler de très nombreuses surprises sur nos propres origines.

Afficher le pied de page