OMP > Actualités > Actualités scientifiques > Le déclenchement d’El Niño par le dipôle de l'océan Indien : David contre Goliath?

Le déclenchement d’El Niño par le dipôle de l'océan Indien : David contre Goliath?

Sécheresse en Afrique australe, inondations en Amérique latine, mousson très faible en Asie du sud-est : El Niño sème tous les 2 à 7 ans le désordre dans le climat mondial. Malgré d’importantes avancées dans la compréhension de ce réchauffement cyclique des eaux du Pacifique tropical, sa prévision à long terme reste encore un défi. Des chercheurs japonais et français viennent de découvrir un élément essentiel et encore méconnu du déclenchement d’un tel événement : le « dipôle de l’océan Indien », une anomalie climatique équivalente à celle du Pacifique. Ce phénomène module la circulation atmosphérique Indo-Pacifique ainsi que les vents sur le Pacifique équatorial. Sa disparition rapide à la fin de l’automne favorise le développement d'un El Niño, qui atteindra son apogée environ 14 mois plus tard. La prise en compte du dipôle de l’océan Indien permet ainsi de mieux prévoir l’arrivée et l’intensité de ce dernier. En savoir +
Retrouver l'article intégral dans Nature Geoscience

Afficher le pied de page