OMP > Actualités > Actualités scientifiques > Importance des houles cycloniques et des houles provenant de l’hémisphère sud sur la dynamique côtière sénégalaise

Importance des houles cycloniques et des houles provenant de l’hémisphère sud sur la dynamique côtière sénégalaise

La côte sablonneuse sénégalaise est sous l’influence de plusieurs régimes de houle ce qui la rend extrêmement vulnérable. Une équipe de chercheurs du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS/OMP, UPS / CNRS / CNES / IRD) a mis au point une méthodologie pour déterminer l’origine de ces événements extrêmes de vagues. Les résultats indiquent que les cyclones ainsi que les houles formées dans l’Atlantique Sud ont un impact significatif en été. Bien qu'amenant peu de précipitations, les cyclones génèrent des houles frontales qui ont une forte influence sur le niveau côtier de la mer et un fort potentiel d’inondation. Quant aux houles du sud, leur incidence oblique sur les plages induit un renversement de la dérive sédimentaire et une forte érosion côtière.

La côte sablonneuse sénégalaise est extrêmement vulnérable aux inondations et à l'érosion marine. À l'aide de réanalyses de la circulation atmosphériques et de la propagation de la houle, des chercheurs du LEGOS ont établi les liens distants existant entre les modes de variabilité climatique dans l’Atlantique et la variabilité des vagues sur la côte sénégalaise.

Il s’avère que les houles significatives proviennent, comme on pouvait s’y attendre, de l'Atlantique Nord en hiver boréal, mais aussi, plus étonnamment, de l'Atlantique tropical et de l’Atlantique Sud en été boréal. Les houles cycloniques frontales (c.-à-d. tropicales) ont un impact important sur la contribution du niveau de la mer à la côte (surcotes), mais une influence limitée sur le transport sédimentaire littoral. En revanche, les houles boréales du sud-est, d’incidence oblique, ont un impact déstabilisant sur la côte en raison du renversement de la dérive climatologique des sédiments (en moyenne du nord vers le sud). Elles induisent également d’importantes anomalies de niveau de la mer sur la côte sud du Sénégal, qui s’avère de ce fait particulièrement exposée aux inondations.

Figure02

Impacts côtiers des épisodes de vagues sur la côte sénégalaise dus aux houles de l’Atlantique Nord (a), des cyclones tropicaux (b) et de l’Atlantique Sud (c) en termes d’anomalies du transport sédimentaire littoral (flèches noires, valeurs en m3 de sédiments par année) et d’anomalies du niveau de la mer (anomalies altimétriques configuration induite par les vagues, points colorés) par rapport aux conditions climatologiques.

Cette étude souligne l’importance de la variabilité climatique régionale mais aussi à grande échelle sur l’activité des vagues. Cette variabilité doit être mieux étudiée afin de mieux comprendre les facteurs déterminants de l’évolution et de la vulnérabilité des zones côtières. En particulier, les cyclones tropicaux, qui n’ont pas d’impact direct sur ce littoral (par exemple, pas de fortes précipitations ou de forts vents de surface), ont néanmoins une forte influence sur sa dynamique côtière.
Cette étude devrait sensibiliser la communauté des chercheurs en dynamique littorale à prendre en compte non seulement les origines locales, mais aussi celles éloignées, des événements côtiers extrêmes. La méthodologie de cet article peut s’appliquer à de nombreuses côtes tropicales qui sont sous l’influence de diverses sources de houle (golfe du Mexique, Pacifique, îles de l’Atlantique tropical…). De telles études sont cruciales pour les services de gestion du littoral, en particulier dans le contexte du réchauffement climatique et de l’augmentation des populations côtières vulnérables.

Source

On the key influence of remote climate variability from Tropical Cyclones, North and South Atlantic mid-latitude storms on the Senegalese coast (West Africa), R Almar, E Kestenare, J Boucharel, Environmental Research Communications, Volume 1, Number 7, 2019, https://doi.org/10.1088/2515-7620/ab2ec6

Contact

  • Julien Boucharel, LEGOS/OMP,  05 61 33 30 01, Julien.boucharelSPAMFILTER@legos.obs-mip.fr
  • Rafael Almar, LEGOS/OMP,05 61 33 30 06, Rafael.alamarSPAMFILTER@ird.fr
Afficher le pied de page