OMP > Actualités > Actualités scientifiques > Les lauréats du Trophée de la recherche publique Énergie Environnement Climat sont

Les lauréats du Trophée de la recherche publique Énergie Environnement Climat sont

Marielle Gosset (IRD/GET), Frédéric Cazenave (IRD/LTHE) et François Zougmoré (LAME, Université de Ouagadougou, Burkina Faso) pour leurs travaux sur le suivi des pluies africaines grâce à la téléphonie mobile ( Rain Cell Africa).

Le Trophée de la Recherche Publique Énergie Environnement Climat a pour objectif de favoriser les synergies entre les laboratoires / unités de recherche publique et les acteurs économiques (industriels, collectivités locales et territoriales). Ce trophée est organisé par l’ADEME et Reed Expositions France.

Ce prix récompense des chercheurs des secteurs de l’énergie, de l’environnement et du climat pour leurs travaux concernant le développement de technologies innovantes dans les secteurs de l’eau, de l’air, des déchets, de l’énergie, du bruit et les impacts économiques, juridiques, climatologiques, sanitaires ou sociaux des options énergétiques ou environnementales pouvant être envisagées. Les lauréats du Trophée sont choisis par des journalistes experts du secteur de la presse spécialisée.

Marielle Gosset, Frédéric Cazenave et François Zougmoré, lauréats du trophée 2015, ont reçu  leur prix le mardi 13 octobre à Paris pendant le Salon "World Efficiency"

La collaboration entre Marielle Gosset, Frédéric Cazenave (tous deux à l’IRD) et François Zougmoré (directeur du LAME / Université de Ouagadougou) a débuté au printemps 2011, autour du déploiement du super site de validation du satellite franco-indien Megha-Tropiques au Burkina Faso. Ensemble, ils ont initié le projet Rain Cell Africa.

Un partenariat avec l’opérateur de téléphonie mobile Télécel Faso leur a permis de tester avec succès, pour la première fois en Afrique sub-saharienne, l’utilisation de perturbations liées à la pluie sur les réseaux de télécommunication pour estimer la précipitation.

Ces trois scientifiques ont co-encadré la thèse d’Ali Doumounia sur cette technique et produit un article dans le journal Geophysical Research Letter. Ils ont organisé le premier atelier international et école thématique Rain Cell Africa, à Ouagadougou  en 2015, un événement qui a regroupé près de 90 participants de 18 pays du Nord et du Sud et qui a été rapporté dans le Bulletin de l’American Meteorological Society.

Zoom Sur

Marielle Gosset (IRD), chercheur au laboratoire Géoscience Environnement Toulouse (GET), précédemment affectée au Laboratoire d'étude des Transferts en Hydrologie et Environnement (LTHE).

Spécialiste de l’hydrométéorologie, Marielle Gosset se consacre à l’étude du cycle de l’eau et plus particulièrement, aux précipitations en zone tropicale. Au sein du programme AMMA et du SO AMMA-CATCH, et grâce au projet radar IRD X-port, elle a développé et publié de nombreux travaux sur l’utilisation hydrologique des radars météorologiques. Elle a promu le développement de cet expertise en Afrique de l’Ouest en aidant à l’émergence d’une équipe de jeunes chercheurs.

En 2010, elle a rejoint l’équipe scientifique responsable du satellite franco-indien Megha-Tropiques (MT) dédié aux précipitations tropicales. Au sein de MT et en tant que membre de l’International Précipitation Working Group (IPWG), elle coordonne les activités de validation, anime un groupe de travail international sur l’hydro-météorologie spatiale. Elle développe des recherches, organise conférences et formations sur l’apport des techniques spatiales dans le suivi des risques hydro-climatiques.

Enfin, elle est co-responsable de l’initiative Rain Cell Africa qui a permis de tester pour la première fois en Afrique une technique innovante et "verte" permettant de mesurer la pluie et de prévoir les risques d’inondations, grâce aux réseaux de téléphonie mobile. Elle co-anime l’équipe internationale chargée de promouvoir cette technique dans les pays en développement.

Pour en savoir plus sur le projet :

 https://www.ird.fr/climat/recherches-sur-le-changement-climatique/projet-rain-cell-africa

Afficher le pied de page