OMP > Enseignement > Niveau Master

Niveau Master

3 des 15 mentions de Master en Sciences, Technologie, Santé de l'UPS sont clairement affichées sur les thématiques scientifiques associées à l'OMP. Leur grande visibilité permet d'attirer un flux d'étudiants régulier (malgré les baisses globales d'effectifs en sciences) et surtout un nombre significatif d'étudiants d'autres universités.

Tableau récapitulatif des formations de Master

Mention "Sciences de la Planète et de l'Environnement"

:: Voir le site web de la mention ::

(responsables de la mention : D. Chardon et S. Coquillat)

Le master SPE tire profit du fort potentiel scientifique en Sciences de l'Univers présent à l'Observatoire Midi-Pyrénées (OMP) et dans tout le bassin toulousain pour proposer des formations à la recherche et des formations professionnelles de pointe dans le vaste domaine de l'Atmosphère, de l'Océan, de l’Environnement, de la Terre et des Planètes.

Avec le soutien de l'Ecole Doctorale Sciences de l’Univers, de l’Environnement et de l’Espace (SDU2E), la mention propose d'apporter des compétences en recherche avec 3 spécialités spécifiques, dont 2 sont co-habilitées avec des écoles d'ingénieur de l'Institut National Polytechnique de Toulouse (ENM - Météo France pour le M2R OASC; ENSIACET et ENSEEIHT pour le M2R H2SE). Elles ont pour vocation de former des chercheurs/ingénieurs destinés à intégrer les grands organismes publics (Université, CNRS, Observatoires, Météo France, IRD, INRA…) mais également des compagnies et industries d’envergure nationale et internationale dans les domaines environnementaux, pétroliers, miniers…

Les 4 spécialités Professionnelles visent à doter les étudiants de solides compétences et savoirs faire théoriques et pratiques s’appuyant sur les techniques et méthodologies développées dans les laboratoires de recherche associés et dans le tissus industriel régional partenaire. Elles forment des ingénieurs et cadres  pour l’industrie (PME, TGE, multinationales), les bureaux d’études, les collectivités locales et territoriales et les services d’état, tout en permettant de poursuivre des études en doctorat.

Les compétences apportées par le master SPE embrassent les champs suivants :
- composition, dynamique et interactions des enveloppes solides et fluides et des écosystèmes continentaux;
- composition et évolution de la terre profonde et des planètes;
- observation spatiale par télédétection, modélisation numérique;
- prospection et gestion des ressources géologiques;
- mesure et suivi des paramètres physico-chimiques des eaux, des sols et de l’air à des fins environnementales;
- instrumentation dans le domaine de l'environnement, de la météorologie et de l’océanographie;
- matériaux et traitement des surfaces.

Mention « Physique et Astrophysique »

:: Voir le site web de la mention ::

(responsable de la mention: M. Rieutord, IRAP).
La mention présente 4 parcours de M1 puis 3 spécialités Recherche et 3 spécialités Professionnelles en M2. Le parcours « Astrophysique » est bien identifié en M1: il accueille 25 à 30 étudiants chaque année, avec une poursuite en M2 soit orientée Recherche (M2R ASEP) soit orientée professionnelle (M2P TSI). De plus, les deux spécialités de M2 sont associées au master européen Erasmus Mundus « SpaceMaster » dont le site principal est à l'Université de Lulea en Suède. L'université Paul Sabatier accueille 6 à 8 étudiants de cette formation pour leur deuxième année, que ce soit en spécialité Recherche ou Professionnelle.

 

M1 Astrophysique M2R Astrophysique Science de l'Espace et Planeto
:: Voir le site web ::
M1_astro.pdf 847,12 kB
:: Voir le site web ::
MR2_astro.pdf 956,48 kB

Mention « Ecologie »

(responsable de la mention S. Aulagnier, IRGM).
La mention présente 6 parcours de M1 (180 étudiants) (dont le parcours Biologie générale et sciences de la Terre et de l'Univers, BGSTU), conduisant à 6 spécialités de M2, dont 2 sont plus particulièrement pilotées par des laboratoires rattachés à l'OMP : M2P « Aménagement du Territoire et Télédétection » sous la responsabilité sur CESBIO et le M2R/P « Fonctionnement des Écosystèmes et Anthropisation » (conduit par le CESBIO et Ecolab). Ces formations s'intéressent à la biologie des organismes, les aspects évolutifs et fonctionnels, ainsi qu'aux compétences thématiques offertes dans le domaine de l'environnement, de l'aménagement, liés à l'utilisation d'outils de spatialisation tels que les bases de données et le traitement d'images satellitales.

Afficher le pied de page