Actualités scientifiques

Le sismomètre français SEIS bien à l’abri sous son bouclier thermique

Copyright NASA/JPL-Caltech

La mission InSight a franchi une nouvelle étape en plaçant sur le sismomètre français SEIS (Seismic Experiment for Interior Structure) le bouclier protecteur en forme de dôme...

Ces fossiles étranges sont cousins des oursins

 Reconstitution de Thoralicystis, l’un des stylophores chez lesquels des parties molles exceptionnellement préservées ont été découvertes. Les stylophores (0,5 à 4 cm) étaient dotés d’un test (sorte de coquille) massif et aplati, avec des prolongements en forme de lames qui leur permettaient, tels des raquettes, de se mouvoir sur des fonds meubles. © Rich Mooi / California Academy of Science

Ces animaux de quelques centimètres prospéraient dans les océans il y a environ 500 millions d’années. Mais en raison de leur morphologie atypique, les scientifiques ont longtemps eu du mal à replacer les stylophores dans l’arbre du vivant.

Signature du GDRI O'LIFE

Les participants à la signature du GDRI-Sud O-LiFE : représentants des tutelles, représentante du SCAC au Liban, coordinateurs et membres du CS du GDRI, partenaires universitaires.

GDRI O-LiFE : un Observatoire de l’Environnement au Liban

Les arbres au Sahel: Plus nombreux dans les zones cultivées et dans les villages

Les arbres au Sahel: Plus nombreux dans les zones cultivées et dans les villages

Contrairement à leur voisins des grandes forêts tropicales, les arbres poussant en zone semi-aride sont  extrêmement difficiles à cartographier à grande échelle, du fait qu'ils occupent une fraction limitée du  paysage, typiquement moins de 10%, et que les individus sont le plus souvent distants les uns des autres et non  pas en massif. Ce type de peuplement dispersé résulte d...

Teneur en mercure dans le thon : vérifier la taille, l’espèce et l’origine !

Teneur en mercure dans le thon : vérifier la taille, l’espèce et l’origine !

Le thon, ce poisson très apprécié à travers le monde cache une toxine, le méthylmercure. Selon une récente étude, la teneur de cette toxine dans les thons du Pacifique Central et Sud-Ouest dépend non seulement de leur taille et de l’espèce considérée mais aussi de leur origine géographique. Des résultats cruciaux pour les conseils sur leur consommation.

Empreinte de l’orpaillage dans les eaux guyanaises

Empreinte de l’orpaillage dans les eaux guyanaises

Une étude menée dans un bassin guyanais où sont installées des mines d’or artisanales montre la présence de mercure liée à ces activités dans l’environnement, ainsi que l’imprégnation des poissons piscivores et des communautés natives qui s’en nourrissent. Des résultats importants et novateurs pour mener des actions de prévention ciblées pour ces populations à risque et, appeler à l’adopt...

Une étude d’une envergure considérable permet de mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes de rivière à l’échelle globale

Une rivière équatorienne et sa zone riveraine, à l’instar d’autres sites dans 40 pays à travers le monde où ont été mesurés les taux de recyclage du carbone organique. © Scott Tiegs

L’étude révèle une diminution du taux de recyclage du carbone organique et de sa variabilité avec la latitude, suggérant une limitation par la température vers les pôles et un rôle plus important d’autres variables environnementales (p.ex. l’abondance en nutriments) vers l’équateur

Les eaux souterraines de l’Amazone enfin quantifiées !

© Daniel Moreira - CPRM Quantifier, et accéder, aux eaux douces des nappes phréatiques, un enjeu pour les populations.

Janvier 2019. Le bassin de l’Amazone étant difficile d’accès, l’état de ses nappes phréatiques restait quasi inconnu. Mais le mystère est levé grâce à une évaluation réalisée par une équipe internationale liée à plusieurs unités de l’IRD et pilotée par des chercheurs du LEGOS. Un résultat d’autant plus intéressant que l’accès à cette eau douce est un enjeu majeur pour les populations.

Des météores aux cratères d'impacts, recherches africaines

Des météores aux cratères d'impacts, recherches africaines

Venez écouter David Baratoux, lors de sa conférence le vendredi 11 janvier 2019 à 20h30 à la maison de la philosophie sur le thème des cratères d'impact en Afrique.

Les étoiles massives font des vagues

Image à haute résolution de la nébuleuse d’Orion obtenue avec l’observatoire SOFIA. Sur chaque pixel de l’image, une mesure de la vitesse du gaz a été effectuée, permettant de calculer l’énergie déposée par le vent de l’étoile massive (dont la position est indiquée par le symbole) dans le nuage de gaz. © NASA / C. Pabst et al. Nature (2019)

Explication inédite au phénomène de ralentissement du rythme de formation des étoiles de notre galaxie.

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.