Un "super effet de serre" qui perdure après l'absolue glaciation "boule de neige"

Une équipe internationale composée notamment de chercheurs du Laboratoire des mécanismes et transferts en géologie a modélisé le climat de "super effet de serre" qu’a dû connaître notre planète après sa période d’intense glaciation dite "boule de neige". Contre toute attente, ce climat extrêmement chaud a dû être suffisamment sec pour que l’altération continentale, et donc la consommation du CO2 atmosphérique, en soit fortement limitée. Le retour à des conditions préglaciaires n’a donc pas pu se faire avant plusieurs millions d’années.

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.