Driss Kouach cristal CNRS 2017

La médaille de cristal CNRS 2017 récompense Driss Kouach, responsable du Groupe d’Instrumentation Scientifique de l'OMP (GIS). Cette distinction attribuée aux ingénieurs, techniciens et administratifs récompense celles et ceux qui, par leur créativité, leur  maîtrise technique et leur sens de l'innovation, contribuent aux côtés des chercheurs à l'avancée des savoirs et à l'excellence de la recherche française.

Driss Kouach, responsable du GIS (Copyright S. Chastanet OMP/UT3PS, CNRS)

Portrait de Driss Kouach

Après une formation en génie mécanique à Bordeaux, Driss KOUACH est entré au CNRS comme ingénieur d’études en 1991. Il est aujourd’hui ingénieur de recherche Hors Classe.

Driss a passé les dix premières années de sa carrière au Département de Recherche Spatiale (DESPA) à l’Observatoire de Paris-Meudon, où il a contribué, en tant qu’ingénieur mécanique-structures, à plusieurs projets de développement instrumental, dont notamment :

– le spectromètre imageur visible - infrarouge OMEGA conçu initialement pour la mission avortée Mars 96 puis repris, modifié et adapté pour la mission Mars Express de l’ESA (lancement en 2003, toujours en service) ;

– le spectro-imageur infrarouge DISR de la sonde Huygens de l’ESA dans le cadre de la mission NASA-ESA Cassini-Huygens (lancement en 1995 ; descente de Huygens sur Titan en 2005);

– le spectromètre infrarouge et visible VIRTIS-H de la sonde Rosetta, lancée en 2004 et en orbite autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko depuis 2014.

- le modèle de rechange de VIRTIS adapté et intégré à la charge utile de la misison Venus-Express (lancé en 2005 et toujours en service).

Fin 2001, Driss Kouach rejoint Toulouse et l’Observatoire Midi-Pyrénées où il a créé un service mutualisé d’études, le Groupe d'Instrumentation Scientifique (GIS). Ce service, affiche aujourd'hui des activités d’ingénierie (mécanique, thermique, optique, système, intégration), allant de la conception à l’intégration et la validation, en soutien aux activités de R&D des laboratoires de l’OMP : instrumentation astrophysique sol et embarqué, capteurs environnementaux pour l'aérologie et l'océanographie.

Son équipe regroupe en 2017  sept ingénieurs et trois techniciens capables d’intervenir à différentes étapes des projets : proposition de concept, faisabilité, développement, réalisation et intégration, essais et validation, et à différents niveaux : étude, architecture, système, gestion de projet, …. De Chemcam, instrument embarqué sur le rover Curiosity, à SuperCam (Mission Mars 2020) et aujourd'hui SPIRou, instrument nouvelle génération pour le CFHT dédié à la recherche d'exoplanètes, tels sont les faits d'armes du GIS et de son chef d'orchestre Driss Kouach.

Contact 

Driss Kouach, GIS, driss.kouach@obs-mip.fr

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.