Papillons de jour. La réserve de la biosphère Sierra de Huautla, Mexique

Un recueil de 10 années de recherche de Luc Legal (MC UPS, EcoLab) et de ses collègues mexicains vient d'être publié en langue espagnole : "Mariposas diurnas - Reserva de la biosfera Sierra de Huautla".

Traduction de la préface de la Dr. Carmen Pozo, directrice et curatrice de la collection d’insectes du centre de recherches d’ECOSUR, Chetumal, Quintana Roo, Mexique avec quelques ajouts (entre parenthèses) de Luc Legal :

Bien que Morelos soit le deuxième plus petit état de la République mexicaine il a la particularité de posséder une grande variété orographique, puisqu'il est constitué de deux provinces physiographiques importantes: l'axe néovolcanique transversal et le haut bassin versant du fleuve Balsas. De ce fait, les différentes caractéristiques de la région ont favorisé le développement de sept types de végétation, allant des forêts de conifères et aux zacatonales (étage subalpin à forte densité de hautes graminées), en passant par des types très variés de forêts. Ainsi, la diversité des plantes et des animaux qui peuple l’état de Morelos est beaucoup plus grand que prévu compte tenu de sa taille. On trouve dans les différents habitats de Morelos des papillons d'origine néarctique, mésoaméricains et même d'origine néo-tropicale, qui cohabitent avec certains papillons endémiques typiques de la région centrale (dont le climat serait resté quasiment stable depuis au moins 35 millions d’années, mais plus surement depuis la fin du Crétacé : 65 millions d’années), permettant ainsi, à la faune de Lépidopteres de Morelos de représenter près de 28% des espèces du pays (environ 500 espèces de 1850).
De nos ancêtres pré-hispaniques, la beauté de ces organismes a été l'admiration, comme en témoigne la poésie. Mais il est également admirable de savoir que les natifs Mexicains avaient de nombreuses représentations de ce groupe d'insectes, sous forme de sculptures, sur des poteries et des codices, où l’on retrouve les structures de la morphologie des papillons, les différentes étapes de son développement et même les méthodes uniques de collecte des chenilles et des cocons sur les branches, comme le montre la peinture murale du « Paradis de Tlaloc » dans la zone archéologique de Teotihuacán. Les anciens Mexicains ont conféré de nombreux attributs aux papillons, la preuve en est, la déesse Xochiquétzal, déesse de l'amour, des fleurs (et des prostituées), représentée par des figures stylisées de ce que nous reconnaissons aujourd'hui comme le papillon, Papilio multicaudata, présent dans la région centrale et abondant en Morelos.
Je ne sais pas quand les Mexicains ont cessé d'observer les papillons; nous les voyons, mais nous ne les observons pas. L'histoire de la connaissance des papillons au Mexique est très intéressante ; des chroniques reflètent l'époque des naturalistes d'Allemagne, de France, d'Angleterre et d'Autriche, quand ces entomologistes sont venus chercher des papillons attrayants d'une diversité inconnue pour la science. Durant un certain temps, certains fans et collectionneurs ont contribué à l'étude académique des papillons du Mexique par le biais de leurs collections privées. Cependant, l'observation par les amateurs, et même l'étude informelle des papillons, qui est commune dans d'autres pays, n'existe plus au Mexique, Il peut être nécessaire de reconnaître que des guides de terrain pertinents n'ont pas été publiés pour stimuler l’intérêt pour les papillons.
En ce sens, ce travail acquiert l'importance d'aider à rétablir un lien que nous avons eu avec le
nature, en introduisant le grand public au plaisir de la connaissance de ces organismes et donc à leur conservation. Les "Papillons de jour. La réserve de la biosphère Sierra de Huautla" est une excellente contribution qui permet aux amateurs de reconnaître les papillons dans leur habitat d'origine. A cette fin, ce guide comprend des photos des espèces en position naturelle et diverses recommandations sur où et quand les rencontrer, ressources indispensables pour faciliter la tâche d'observation et d'apprentissage. Cet ouvrage est le produit de (10 ans) de travail patient des auteurs de ce livre et fourni des outils pour la conservation de la diversité de cette merveilleuse zone naturelle. Sans plus tarder, je vous invite à profiter et à diffuser la nouvelle de la parution de ce guide pour augmenter le nombre de chercheurs, d’admirateurs et de protecteurs des papillons mexicains.

Contact : Luc Legal ( luc.legalSPAMFILTER@univ-tlse3.fr)
http://www.ecolab.omp.eu/profils/LEGAL_Luc

refs
Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.