New Horizons prépare sa mission depuis le Sénégal

Dans la nuit du 3 au 4 août, des scientifiques américains, sénégalais et français se sont rencontrés au Sénégal pour observer une nouvelle occultation stellaire par MU69, avant le survol de cet objet par la sonde New Horizons (NASA) le 1er janvier 2019.

New Horizons est une mission de la Nasa dont l'objectif principal est d'étudier Pluton et ses satellites, survolés mi-juillet 2015. Mais il est également prévu que la sonde spatiale soit ensuite dirigée vers un autre corps de la ceinture de Kuiper, zone dont le système plutonien fait partie. New Horizons est la première mission spatiale qui explore cette région du Système solaire. Du fait de leur éloignement, on dispose de très peu d'informations sur les corps célestes qui s'y trouvent, car ceux-ci sont à peine visibles avec les meilleurs télescopes. Or leurs caractéristiques sont susceptibles de fournir des informations importantes sur le processus de formation du Système solaire. Cette observation aidera les scientifiques à apprendre davantage sur les zones périphériques du système solaire

En aout dernier l’agence spatiale américaine a déployé au Sénégal une trentaine d’astronomes et une vingtaine de télescopes mobiles chargés d’étudier et de collecter des données à travers un ‘’phénomène d’occultation’’ sur un astéroïde de petite taille connue sous le nom de MU69, objet de la ceinture de Kuiper

La participation française et sénégalaise à cet évènement s'est faite dans le cadre de l 'Initiative Africaine pour les Sciences des Planètes et de l'Espace, soutenue par l'IRD, et menée par D. Baratoux (GET/OMP) et ses collègues en France, Afrique et aux Etats-Unis.

Pour en savoir plus :

Contact :

David Baratoux, GET, david.baratoux@gmail.com

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.