radioactivité et décomposition

Le 26 avril 1986, l’un des réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl explosait et projetait dans l’environnement près de 12 milliards de milliards de becquerels. Afin de connaître les effets à long terme de cette pollution radioactive sur le milieu, des chercheurs de l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) de Cadarache, en collaboration avec des chercheurs CNRS du Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (CEFE - CNRS/Univ. de Montpellier/Univ. Paul Valéry Montpellier 3/EPHE) et du Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement (EcoLab - CNRS/Univ. Toulouse III - Paul Sabatier/INPT) ainsi que des chercheurs du Laboratoire International de Radioécologie (IRL) d’Ukraine, se sont intéressés à la décomposition de la litière à proximité de la centrale. Ils ont alors pu mettre en évidence, de façon totalement inattendue, une augmentation du taux de décomposition des litières de feuilles avec la radioactivité. Leurs résultats ont été publiés dans Science of the Total Environment.

Plus d'informations ici : http://www.cnrs.fr/inee/communication/breves/b208.html

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.