SPICA-SAFARI

spica

Le satellite japonais SPICA (SPace Infrared telescope for Cosmology and Astronomy SpicAFAR-infraredInstrument) permettra de nombreuses avancées spectaculaires dans la connaissance de l’Univers lointain. Il permettra, en particulier, d’observer l’émission infrarouge des premières galaxies de l’Univers et des trous noirs qu’elles abritent en leur centre, de caractériser leur contenu en molécules complexes, et ainsi de mieux comprendre les mécanismes physiques de leur formation et de leur évolution. Il permettra également de découvrir et caractériser de nouvelles exo planètes.

En été 2013 les contributions du Japon et de l’Europe sur le projet SPICA ont été rediscutés et la participation de l’Europe a augmenté. Le statut de la mission est ainsi passé de « mission d’opportunité » du programme COSMIC VISION de l’ESA à « mission de classe moyenne » (M). SPICA est donc maintenant en compétition dans le cadre de la sélection de la mission M4 (sélection mi 2014).

Avec un statut de Co-PI, l’IRAP contribue au projet SPICA en développant l’électronique de contrôle et de lecture de l’instrument européen SAFARI.

Groupes thématiques : GAHEC - MICMAC

  • Responsable scientifique : E. Pointecouteau
  • Responsable technique : L. Ravera
    • Autres personnels techniques impliqués : A. cros, Y. Parot, B. Bertrand, D. Murat, A. Sournac, N. Ta, A. Clénet, B. Dubois, M. Bouyé, P. Ramon, N. Briat

Implication technique :

L’IRAP a la responsabilité de la fourniture d’un moduleélectronique (DCU – Detector Control Unit) qui assure le contrôle et la lecture multiplexée en fréquence des 3500 détecteurs bolométriques de SAFARI.

Objectifs et Planning :

  • Présélection de la mission M4 courant 2014
  • DCU DM à livrer par l’IRAP mi 2015
Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.