Observatoire de recherche en environnement BVET

ORE-BVET

Responsable : Stephane AUDRY

Laboratoire de rattachement : Laboratoire des Mécanismes et Transferts en Géologie

L'Observatoire de recherche en environnement BVET vise à améliorer nos connaissances sur le cycle de l'eau et les cycles biogéochimiques et à préciser la dynamique des processus d'altération et d'érosion en milieu tropical. Le projet a également pour but d'étudier l'impact des activités humaines sur le fonctionnement du milieu naturel. Dans le cadre de ce projet, plusieurs écosystèmes tropicaux au Cameroun et en Inde font l'objet d'une approche intégrée à deux échelles spatiales complémentaires. La première, locale, concerne des bassins versants expérimentaux (BVE) de quelques kilomètres carrés de superficie. La seconde, régionale, porte sur des bassins dont les superficies sont de l'ordre de 104 km2. Les BVE fournissent les données nécessaires pour comprendre, quantifier et modéliser le fonctionnement des écosystèmes et leur dynamique à moyen et long terme. Les suivis sur les bassins versants de taille plus importante permettent d'appréhender les variations des signatures biogéochimiques des eaux et les transferts de matières en fonction des changements d'échelle.

ore bvet

Paramètres mesurés

Les actions d'observatoire visent à mesurer les flux hydrologiques et les flux de matières minérales et organiques, tant dissoutes que particulaires et à estimer le bilan de l'érosion chimique et mécanique à l'échelle locale sur les BVE et, à l'échelle régionale, sur les grands bassins fluviaux. Elles sont basées sur des chroniques climatiques, hydrologiques et biohydrogéochimiques acquises sur des périodes pluriannuelles, voire décennales.

  •  Paramètres climatiques : La pluie, avec l'acquisition événementielle des hauteurs d'eau, le rayonnement global, la température de l'air, l'humidité relative et la vitesse et la direction du vent font l'objet d'un suivi continu (stations météorologiques et pluviographes) ; ces paramètres climatiques permettent le calcul de l'ETP Penmann.
  •  Paramètres hydrologiques : Les débits à l'exutoire des BVE et des bassins de taille plus importante sont mesurés en continu (limnigraphe automatique) . Les suivis hydrologiques concernent également les zones saturée et non saturée : en zone saturée, les hauteurs de nappe sont acquises en continu dans des piézomètres, en zone non saturée, le bilan hydrique est acquis de façon journalière sur des sites spécifiques à l'aide de mesures tensio-neutroniques
  •  Paramètres hydrochimiques : Les chroniques hydrochimiques concernent l'analyse de la charge totale et de la composition chimique de la phase dissoute < 0.2 µm et de la phase particulaire. Dans les eaux de pluie, les paramètres sont acquis pour chaque événement. Pour les eaux de nappes et de drainage, l'acquisition est hebdomadaire.

Les collaborations

L'ORE-BVET est un effort de collaboration entre :

  •  les chercheurs français de l'IRD, du CNRS et de l'UPS Toulouse, basés soit au Laboratoire des Mécanismes de Transferts en Géologie, à Toulouse soit à la Cellule Franco-Indienne de Recherche en Sciences de l'Eau à Bangalore (Inde).
  •  les chercheurs camerounais de l'IRGM-CRH(5) et des Universités de Yaoundé I et de Dschang.
  •  les chercheurs indiens de l'Indian Institute of Sciences de Bangalore.
Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.