OMP > La recherche > Actions transversales > Environnement Santé Société

Environnement Santé Société

Environnement Santé Société

Rues de Cotonou au Bénin (campagne AMMA 2005)

Rues de Cotonou au Bénin (campagne AMMA 2005)

Animateurs: Sylvia Becerra (GET), Cathy Liousse et Camille Larue (CERTOP)

Laboratoires impliqués: ECOLAB, GET, LA, CERTOP + labos hors OMP

L’impact de l’homme sur le fonctionnement de la planète, tant sur le climat que sur les ressources et la pollution (eaux, sols, air) a et aura des conséquences importantes sur les conditions de vie et la santé des hommes et, de manière plus générale, de tous les êtres vivants et la biosphère. Des recherches en ce domaine nécessitent de mettre en place un continuum d’équipes de recherche, multi- et transdisciplinaires.

L'objectif de cette action transversale est d'étudier les risques liés aux changements environnementaux pour la santé humaine et les populations exposées, et d'analyser les réponses sociales et politiques qui y sont (ou non) apportées.

L’Observatoire Midi-Pyrénées, soutenu par des organismes nationaux, CNRS, IRD, INSERM et INRA, dispose d’un potentiel de recherche important qui lui permet d’être ambitieux dans ce domaine.
Il possède des compétences sur l’observation des milieux naturels, la modélisation de l’évolution de notre planète, le traitement des pollutions, sur l’étude de l’impact des activités humaines et d’autres dimensions sociétales (vulnérabilités sociales, gouvernance, …), et sur les risques sanitaires à différentes échelles spatiales et temporelles.

Cette action transverse regroupe 3 laboratoires de l’OMP (une quarantaine de permanents) :

Cette action transverse est ouverte à plusieurs autres laboratoires toulousains (CERTOP, GEODE, IMRCP, LCA, LaSSP) et plus largement à l’échelle nationale et internationale.

La force de ces équipes est aussi de s’appuyer sur des partenaires institutionnels fortement présents localement tels que CNES, Météo France, ONERA, l’agence de l’eau Adour Garonne, etc... mais aussi sur de nombreux industriels.

La stratégie du quinquennal en cours a été de diviser l’axe en 3 thématiques :

  • L’axeEnvironnement et Santé, dont l’ambition est de mener des recherches sur l'impact de la pollution des grands compartiments de l’environnement (air, eaux, sols, chaînes trophiques aquatique et terrestre, etc.) sur la santé humaine (toxicologie et épidémiologie) des pays émergents et en voie de développement (avec études de scénarios pour l’actuel et le futur, régulation des politiques publiques) par une approche couplée modélisation/analyses multidisciplinaires.
  • LaModélisation intégrée Société-Environnement et Société-santé-environnement, qui constitue un fort enjeu pour les sciences de l’environnement, car il permettra de développer des modèles intégrant les données, physiques, chimiques, biologiques, mais aussi celles issues des sciences humaines et sociales.
  • L’étude de la Vulnérabilité aux Aléas et Risques Environnementaux. Quels que soient les scénarios de changements climatiques et globaux considérés pour les prochaines décennies, la réduction de la vulnérabilité sociale, écologique ou environnementale constitue un enjeu sociopolitique et scientifique majeur à l’échelle planétaire.

Cette structuration a permis d’obtenir des résultats novateurs dans chacune des sous parties. Elle a permis également de voir que la force de notre groupe était dans l’interactivité entre ces sous-parties notamment autour de la question des changements environnementaux sur la santé humaine : par exemple des liaisons s’établissent de plus en plus dans l’étude des risques pour la santé humaine depuis les aléas, l’étude des facteurs de vulnérabilité sanitaire et celle de l’efficacité des politiques publiques.

Les contours de l’action transverse ESS se sont donc précisés depuis les trois dernières années. Il y a aujourd’hui une plus grande perméabilité entre les différentes disciplines et un positionnement différent dans l’élaboration de nouveaux projets avec l’instauration de la multidisciplinarité dès leur montage. Ces idées novatrices ont permis de renforcer les collaborations entre les laboratoires de l’OMP mais également à l’échelle nationale et internationale. Elles ont également permis le recrutement de personnel chercheurs et ITA. Le développement d’une plateforme analytique commune est en cours et devrait s’accélérer ces prochaines années ainsi que la plateforme de modélisation qui a bien avancé sur les aspects pollution/santé et qui devra intégrer au cours du prochain quinquennat les aspects sociétaux.

La production scientifique s’élève à 45 articles à comité de lecture, 4 ouvrages et chapitres d’ouvrage, 10 participations invitées à des congrès internationaux et à l’organisation de 2 séminaires en moyenne par an.

En termes de rayonnement international, 9 chercheurs invités ont été accueillis par les équipes de l’action transverse ESS ces dernières années et nos activités s’inscrivent dans un GDRI (GDRI-ARSAIO), 1 LMI (LMI-OCE) et 3 PPR IRD (AMAZ, RIVIA, SELTAR).

En termes de formation, on compte 50 étudiants en Master (M1 et M2 confondus), 21 en thèses (soutenues ou en cours) et 23 en post doc ou CDD durant le quinquennal en cours.

Enfin en termes de vulgarisation, on peut citer un effort particulier des équipes de l’action transverse ESS (enseignement, réunions publiques avec les jardiniers amateurs, intervention en milieu scolaire, fêtes de la science, conférences publiques et presse radio journaux et TV).

Journées « Environnements Miniers : genèse, exploitation, pollutions» 26 juin 2017

Regards de sociologues sur les environnements miniers

Organisation : Actions Scientifiques Transversales Dynamiques passées et actuelles des Pyrénées et Environnement Santé Société de l’Observatoire Midi-Pyrénées

L'objectif de cette journée était de montrer quelques approches possibles sur la question des risques environnementaux liés aux activités minières à partir de différents regards sociologiques et plus largement discuter les expériences interdisciplinaires.

  • Présentation de Sophie BRETESCHE, sociologue- enseignant- chercheur depuis 2007 au département Sciences Sociales et de Gestion de l'IMT Atlantique Bretesche-Toulouse26juin2017.pdf 1,75 MB
  • Présentation de Christelle Gramaglia - sociologue des risques et de l’environnement à l’IRSTEA, titulaire d’un doctorat en socio-économie de l’innovation (mention sociologie) de l’Ecole des Mines de Paris.  GramagliaToulouse260617.pdf 3,51 MB
  • Présentation de Johannes Knierzinger- sociologue- Chercheur post-doctoral à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) laboratoire PRODIG. La gestion des risques environnementaux dans les mines de bauxite de Guinée GramagliaToulouse260617.pdf 3,51 MB
  • Retrouver le programme de l'événement :  PROG- j1-Journées AST PYRENEES ET ESS 26 juin 2017.pdf 478,06 kB
  • L'affiche de l’événement : affiche Mines.pdf 2,97 MB
Afficher le pied de page