EUSO-BALLON

JEM-EUSO

JEM-EUSO Telescope

JEM-EUSO localisera pour la première fois des sources de rayons cosmiques et marquera l’ouverture historique de l’astronomie non-photonique, basée sur l'étude des particules chargées. Les question scientifiques principales auxquelles JEM-EUSO devra répondre sont : quelles sources sont capables d'accélérer des particules de l'énergie des RCUEs (au-delà de 1020 eV) ? Quel est le mécanisme d’accélération ? Existe-t-il un lien entre les sources de RCUEs et d’autres sources déjà connues dans l’univers ? Peut-on se servir des RCUEs comme messagers pour sonder le cosmos ?

JEM-EUSO a pour but l’observation des gerbes atmosphériques géantes induites dans l’atmosphère terrestre par les rayons cosmiques ultra-énergétiques (RCUE)

Responsable IRAP : Peter von Balmoos

L'expérience

EUSO BALLON est à la fois un démonstrateur et le précurseur de JEM-EUSO et de toute mission spatiale dédiée à l’étude des rayons cosmiques ultra-énergétiques. Les chercheurs de l'IRAP vont prochainement tester un prototype du plan de détection (PDM, consistant de photomultiplicateurs multi-anodes) avec une optique de Fresnel dans des conditions spatiales : étudier un bruit de fonds réel et observer des photons de fluorescence émis par les gerbes atmosphériques. Depuis sa nacelle embarqué en ballon stratosphérique, EUSO BALLON permettra alors la première détection d’une gerbe atmosphérique géante "par le dessus" et ouvrira ainsi la voie de l’espace, c'est-à-dire vers JEM-EUSO.

Les collaborations

EUSO-BALLON se veut un projet ballon "light", avec un "cycle" complet dans un intervalle de trois ans (mise en œuvre, intégration, calibration, test, vol(s) ballon, l’exploitation des données). La collaboration JEM-EUSO met à disposition le plan focal (PDM assemblé) et l'optique de Fresnel, l'intégration, les tests sol, et le(s) vol(s) sont réalises par une équipe intégrée entre IRAP et la division ballon du CNES.

Ressources complémentaires

Afficher le pied de page