NCT

Le projet Nuclear Compton Telescope (NCT) est une R&D financée par la NASA pour développer un télescope Compton à haute résolution pour l’astrophysique nucléaire. Ce projet est mené par le Space Science Laboratory (University of California Berkeley). Le NCT est destiné à l’observation des émissions gamma dans le domaine en énergie 200 keV – 10 MeV. Cet instrument aura des capacités d’imagerie (résolution angulaire 2 degrés), de spectroscopie fine (résolution E/∆E 500) et de polarimétrie.

Son dernier vol en ballon stratosphérique longue durée a eu lieu en décembre 2008. Le NCT était alors muni de 12 détecteurs en germanium avec des capacités de localisation des interactions des photons à 3 dimensions (résolution < 2 mm3). Ces détecteurs ont été placés dans un blindage actif en bismuth germanate (BGO) et entourés d’un collimateur actif en iodure de césium (CsI). L’équipe NCT de l'IRAP a pris en charge la maintenance de l’électronique du blindage en BGO et la réalisation du collimateur en CsI.

nct2

Scintillateurs en CsI du collimateur pour le Nuclear Compton Telescope.

Le prochain vol ballon de NCT est prévu pour le printemps 2014, depuis l'hémisphère Sud pour observer les régions centrales de notre Galaxie (émission d'annihilation des positrons, raie gamma de la décroissance des noyaux d'26Al produits par les étoiles massives, ...) et des noyaux actifs de galaxie (Cen A, 3C273). Pour ce prochain vol, l'IRAP développe un nouveau boitier électronique pour l'analyse des signaux du blindage actif, avec un soutien financier du CNES.

Les performances en vol du NCT permettront de valider la faisabilité et le gain en sensibilité que pourrait avoir un télescope Compton spatialisable pour la prochaine génération d’observatoire gamma (ex. projet Advanced Compton Telescope - http://online.itp.ucsb.edu/online/snovae07/boggs/). Les objectifs scientifiques d’un tel observatoire seraient : l’étude de la nucléosynthèse (supernovae, novae, étoiles massives), la recherche de l’origine des positrons galactiques, l’observation des interactions du rayonnement cosmique avec le milieu interstellaire, la physique des objets compacts (trous-noirs, étoiles à neutrons, AGN, blazars) et les sursauts gamma.

Informations complémentaires : http://www.ssl.berkeley.edu/gamma/nct.html

Contact : P. Jean (Professeur des Universités)

Equipe de l'IRAP : P. von Ballmoos (Professeur des Universités), P. Mandrou (Ingénieur de Recherche), G. Rouaix (Ingénieur de Recherche), Vincent Waegebaert (Ingénieur de Recherche), G. Roudil (Ingénieur d'études)

Collaborateurs externes : S. Boggs (Assistant Professor — PI du projet NCT)

Afficher le pied de page