Le réseau IDAF (IGAC/DEBITS/AFrica )

Réseau IDAF

14, avenue Edouard Belin - 31400 Toulouse
Tél. : 33 (0) 561 332 767 - Fax : 33 (0) 561 332 790

Responsable : Corinne Galy-Lacaux

Laboratoire de rattachement : Laboratoire d'Aérologie

Le Service d’Observation IDAF a pour objectif de déterminer les dépôts atmosphériques secs et humides, et pouvoir ensuite remonter aux mécanismes naturels et anthropiques qui les régulent à l’échelle du continent africain. Les dépôts secs et humides constituent un excellent indicateur des variations de la composition de l’atmosphère et tout particulièrement des émissions anthropiques. Dans le cas de l’Afrique il s’agit de déterminer en particulier les conséquences des feux de végétation et de combustion domestique et de la désertification sur l’atmosphère (acidité atmosphérique, contenu en aérosols, etc.).

mesure idaf

Paramètres mesurés

Chaque station est pourvue d’un collecteur de pluies, d’un collecteur d’aérosols et de collecteurs passifs de gaz. Les mesures réalisées concernent la chimie des pluies et des aérosols ; les acides organiques, les composés soufrés et azotés des gaz.

Implantation des sites

Le nombre total de sites est de 9 : 6 en Afrique de l’Ouest (Mali, Niger, Côte d’Ivoire, République Centre-africaine, Congo, Cameroun) ; 1 en Guyane ; 3 en Afrique du Sud.

Base de données

La base de données est accessible à partir du site : http://medias.obs-mip.fr/idaf/

Appartenance à des réseaux internationaux

IGAC/DEBITS et GAW de l’OMM.

Afficher le pied de page